Home
Bienvenue sur le nouveau site de l'AVMG!
CPEV : le bras de fer continue (16 mai 2024)
Le 1er mai, le Conseil d'administration a fait parvenir un courrier au Conseil d'Etat, à l'Assemblée des délégué.e.s à la CPEV, aux employeurs affiliés et aux syndicats, annonçant sa décision de consulter les deux premiers et d'informer les deux derniers. Le texte est tortueux comme déjà relevé dans notre message précédent. Ce qui est clair, c'est que le plan As-So n'entrera pas en force au 1er janvier 2025. C'est déjà une victoire d'étape mais le danger n'est que repoussé
Nous ferons tout pour obtenir des négociations dignes de ce nom et défendre nos retraites et revendications. Nos actions font déjà bouger les choses.
Lundi 13 juin, SUD a eu l'occasion d'échanger avec deux haut.e.s fonctionnaires chargés de représenter le Conseil d'Etat devant l'Organe de conciliation et d'arbitrage. L'analyse de SUD de cette intéressante audience est développée dans le dernier SUD info intitulé CPEV : Anatomie d'une manipulation.
Prochaines étapes :
jeudi 23 mai 2024 : Assemblée extraordinaire des délégué.e.s de la CPEV convoquée à la demande de SUD
lundi 3 juin 2024 : Rencontre entre les syndicats et une délégation du Conseil d'Etat
 
Bonnes résolutions et mobilisation ! (01.05.2024)

 

L'Assemblée générale e l'AVMG-SUD s'est réunie le 24 avril 2024. Elle a discuté et adopté une résolution d'importance qui concerne la mobilisation en cours pour le futur de nos retraites et l'avenir du gymnase en 4 ans. Cette résolution a été envoyée à Mme Luisier pour le Conseil d'Etat, à M. Borloz pour le DEF et à M. Gelsomino pour la CDGV. Ce dernier en a déjà accusé bonne réception et la fera suivre à toutes les directions des gymnases vaudois.
La détermination des gymnases est un indicateur général de l'état de la mobilisation sur les thèmes transversaux, comme nous l'avons vu récemment pour l'indexation. Nous le savons et le Conseil d'Etat aussi.  C'est pourquoi nous sommes fiers qu'à ce jour et à notre connaissance, la résolution unitaire FSF-SSP-SUD ait été adoptée par les gymnases de La Cité, de Nyon, de Burier, de Beaulieu, d'Yverdon, Provence et Auguste Piccard. Notre AG annuelle l'a également faite sienne.
Pour la suite, des mesures de lutte ainsi qu'un calendrier d'action seront discutés à l'AG du personnel le jeudi 2 mai à 19 heures au Cazard.
Une analyse de la situation est à lire dans le dernier SUD info sur la CPEV intitulé "Mystères et résolution"

 
Les Brèves N° 40 (mars 2024)

Dans ce numéro: un coup de chapeau à une enseignante du secondaire particulièrement courageuse et déterminée / la brèche que son action a ouverte pour toutes et tous en matière de respect du droit à la santé et à la personnalité / des revendications pour les retraites de la Fonction publique et la nécessité de se tenir prêt.e.s à la mobilisation ce printemps / un rappel de ce que nous défendons comme étant les raisons d’être du Gymnase. A lire ici.

 
Droit à la santé et à la personnalité : quel soutien de la hiérarchie ? (17 février 2024)

 

Nous avons assisté mercredi 7 février 2024 à la fin de l'instruction et aux plaidoiries d'une affaire dont le jugement, attendu pour ce mois-ci, nous concernera toutes et tous. En effet, une collègue du secondaire obligatoire a dénoncé à la justice l'inaction de sa hiérarchie et du Département suite à un tag obscène et sexiste qui l'injuriait sur plusieurs mètres à proximité de l'école où elle enseignait alors. Cette collègue a notre soutien plein et entier ainsi que celui de SUD. Plus d'informations sur le site de SUD et un résumé de l'audience dans l'article de 24Heures intitulé : Traitée de "pute", une professeure dénonce l'apathie de l'école


 
Retraites : maintenir et renforcer les prestations (16 février 2024)
  • Les bulletins de vote pour le 3 mars sont déjà largement arrivés à nos domiciles. Tant l'âge de la retraite que les moyens financiers disponibles dans cette tranche de vie-là sont des enjeux de société fondamentaux. L'espérance de vie en bonne santé a tendance à stagner et la redistribution de la richesse entre toutes et tous doit être un objectif réaffirmé. Un OUI à la 13ème rente et un NON à la retraite à 66 ans vont dans le sens des revendications qui sont habituellement les nôtres, en premier lieu celle de la garantie des prestations. Le dernier numéro du SUD info développe la réflexion bien au-delà du simple vote du 3 mars qui n'est qu'une étape. Le thème sera débattu lors d'une soirée à laquelle SUD vous invite le 20 février à 19 heures.
  • Au niveau de notre Caisse de pensions cantonale, la CPEV, les résultats de l'année 2023 s'annoncent bons. En attendant que les valeurs au 31 décembre 2023 soient auditées, les chiffres publiés par la Caisse sont rassurants sur son état de santé. Malgré cela, le nouveau plan qui péjore la situation et dont nous avons jusqu'ici - et à plusieurs reprises - repoussé l'entrée en vigueur entre en force dès le 1er janvier 2025 ... si rien n'est fait d'ici-là pour qu'il en soit autrement.

"L’actuel plan doit donc être maintenu au-delà du 1er janvier 2025 et ce pour une durée de 5 ans au moins. Il s’agit bien du plan actuel (2024) des prestations, qui doit être amélioré d’une indexation des rentes. L’inflation réelle rend indispensable cette mesure pour l’ensemble des rentières et rentiers de la CPEV. Le financement d’une telle mesure doit revenir intégralement à l’employeur." (extrait du courrier unitaire FSF-SSP-SUD adressé le 8 février 2024 au Conseil d'Etat).

 

Devrons-nous nous mobiliser à nouveau pour nous faire entendre ? Affaire à suivre.

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 29
Copyright © 2024 Site de l'AVMG. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.