Home
Bienvenue sur le nouveau site de l'AVMG!
Dans l'attente d'une rentrée (11 mai 2020)

 

ETABLIR ET RENDRE DES MOYENNES

Si nous n'avons pas pu évaluer des travaux d'élèves réalisés pendant la période de suspension des cours donnés en classe, nous ne pouvons pas davantage vérifier avec nos élèves des moyennes basées sur des travaux qui n'ont pas fait l'objet d'une remise et d'une correction en classe. La remise des travaux corrigés aux élèves puis leur correction collective en classe fait partie des échanges qui sont au coeur du processus pédagogique. Evincer cette étape n'est pas justifié.

Vendredi 8 mai, lors du point presse du Conseil d'Etat, il a été précisé que les "cas limites" seraient jugés systématiquement en faveur des élèves. Par "cas limites", il est réglementaire de considérer les situations pour lesquelles il manque un demi-point à l'élève. La faveur qui fait ordinairement l'objet d'une décision des conférences des maître.sse.s sur préavis des conseils de classe sera donc automatiquement accordée, ce dont nous pouvons nous réjouir.

Pour ce qui est des autres cas de figure, quand il manque 1 point ou davantage, il est réglementairement possible pour le conseil de classe puis les conférences des maître.sse.s d'apprécier  les "situations particulières".  Le fait d'arrêter  brusquement les compteurs au 13 mars, en plein milieu d'un parcours qui englobait encore bien des opportunités de modifier / améliorer ses résultats scolaires ne doit-il pas de facto être considéré comme une "situation particulière" ?

C'est pourquoi, au moment où des directions nous demandent de leur communiquer cette semaine les moyennes des élèves de 3ème année, nous devons rappeler ce principe simple : nous ne communiquerons nos moyennes que lorsque nous aurons pu les vérifier avec nos élèves dès le 8 juin. Nous souhaitons rester maîtres de ce qui nous arrive, pour nous et nos élèves.
 
Vers la rentrée du 8 juin (9 mai 2020)
L'enseignement non présentiel se poursuit jusqu'au vendredi 5 juin.
Il n'y a pas encore de plan sanitaire édicté au niveau fédéral pour la rentrée du postobligatoire le 8 juin, élément qui sera ensuite décliné dans une version vaudoise. Cependant, c'est probablement la règle des 2 mètres de distanciation sociale qui s'appliquera aux élèves comme aux profs et autres personnels des gymnases. C'est une différence importante par rapport à la rentrée des classes de l'école obligatoire du lundi 11 mai qui ne prévoit cette règle qu'entre adultes ou adultes et enfants mais pas entre les enfants.
Ce sera donc une rentrée par petits groupes le 8 juin dans les gymnases. Les cours en présentiel seront alors donnés jusqu'au 3 juillet. Avec tous les cours possibles pour les non-terminales et seulement les cours en lien avec des branches d'examens pour les terminales. L'idée étant de parcourir au maximum la matière y compris pour celles et ceux qui auront déjà leur précieux titre en poche - mais pour qui la fréquentation de ces cours sera facultative.
Sous réserve de ne pas avoir tout bien compris.
Prise en compte des notes mises sur les travaux effectués jusqu'au 13 mars pour la promotion ou l'obtention des titres pour les voies qui connaissent des moyennes annuelles (Ecole de Maturité, Ecole de Culture Générale). Promotion automatique au semestre suivant pour l'Ecole de Commerce.
Le point presse cantonal du 8 mai  est intégralement disponible sur  https://www.sonomix.ch/fr/chaines.html?videoid=cdpl_2020-05-08_13-30

Davantage d'informations quant à l'enseignement obligatoire sur https://www.svms.ch/covid19/ et pour l'enseignement professionnel sur www.svmep.ch

 
Possible réouverture ? 33 questions (29 avril 2020)

 

Sur https://www.svms.ch/covid19/, vous lirez les 33 questions posées le 27 avril à la Cheffe de département par SUD Education, en rapport avec une possible prochaine rentrée des classes de la scolarité obligatoire dès le 11 mai. Elles expriment les interrogations de nombreuses et nombreux collègues, tous ordres d'enseignement confondus. Notamment, bien sûr, celles qui concernent le plan sanitaire mais aussi les volets pédagogique et social.
La conférence de presse du Conseil Fédéral de cette après-midi apportera peut-être des éclairages à quelques-unes des questions relevées. Le prochain point presse du Conseil d'Etat de vendredi 1er mai à 15 heures également. L'AVMG sera très attentive à ce qui concerne la possible réouverture des établissements du postobligatoire le 8 juin. Elle participe activement à toutes les séances de travail sur ces objets.

 
Deux interventions sur la réouverture des classes (23 avril 2020)

Deux interventions de SUD Education sur la question de la réouverture des classes dès le 11 mai :

- Françoise Emmanuelle Nicolet, interview au Club du soir de Radio Chablais du 20 avril 2020, 17 heures. Podcast sur https://www.radiochablais.ch/podcasts

- Gilles Pierrehumbert dans une interview croisée sur le site du quotidien Le Temps du 23 avril 2020 à l'adresse suivante : https://www.letemps.ch/images/video

 
Nous ne sommes pas des cobayes ! (19 avril 2020)

 

« Le principe moral le plus fondamental est de ne pas faire courir à autrui un risque qu’il n’a pas accepté lui-même. »

Bernard Baertschi

MER à l’Institut d’’éthique biomédicale de l’Unige
dans Le Temps du 17 avril 2020

Aucun retour en classe sans sécurité sanitaire ! Nous ne sommes pas des cobayes !

La décision fédérale de rouvrir, le 11 mai, les classes de l’école obligatoire et, le 8 juin, celles de l’enseignement postobligatoire, est lourde de dangers pour les élèves, pour les enseignant.e.s et pour les familles des un.e.s et des autres. Nous nous y opposons. Sans sécurité sanitaire en période de pandémie, pas de rentrée ! Lire l'entier du communiqué de presse de SUD Education du 19 avril 2020 en suivant ce lien.


#mce_temp_url#

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 7 sur 21
Copyright © 2021 Site de l'AVMG. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.